Le discipolat: Le mandat oublié | Ressources pastorales numéro 9

Economisez $4.00

Prix:
Prix réduit$0.00 USD Prix normal$4.00 USD

Description

Ressources pastorales numéro 9 - Automne 2016

Le discipolat: Le mandat oublié

Sans l’ombre d’un doute, l’un des défis les plus pressants de l’église francophone est bien la formation de disciples. De nombreuses organisations chrétiennes impliquées dans l’évangélisation font ce même constat qu’il est difficile pour des nouveaux croyants qui se joignent à une communauté locale, de trouver l’aide et le soutien nécessaire à leur croissance en tant que nouveaux disciples de Jésus-Christ.

Ce numéro de ressources pastorales va vous conduire dans plusieurs réflexions abordant la question du discipolat, néologisme servant à décrire les moyens mis en œuvre pour la formation de disciples.

Tout d’abord, lorsque Jésus formait ses disciples, il utilisait des images tirées de leur environnement, comme un arbre ou un semeur, que tous pouvaient comprendre. Également, lorsque nous sommes sensibles à l’œuvre du Saint-Esprit en nous, nous réaliserons bien souvent qu’il place des personnes ou des circonstances sur notre chemin pour nous aider à grandir. C’est pour cela d’ailleurs que le meilleur exemple que nous pouvons donner a pour nous prédicateurs, est celui de joindre nos actes à nos paroles. En effet, l’enseignement le plus vibrant est celui qui ressort de nos vies, que les autres voient.

Cependant, nous ne devons pas tomber dans le piège de chercher à présenter aux croyants un modèle de vie chrétienne tellement idéal, que seul Jésus a pu vivre, car il conduirait rapidement à développer un esprit de culpabilité et découragerait sans raison les balbutiements du nouveau disciple. Le seul modèle parfait de vie chrétienne sur terre est Jésus et malgré nos prétentions parfois, ce ne sera jamais l’un d’entre nous.

Par ailleurs, la confusion qui entoure la question du discipolat dans l’église est liée à l’approche qui existe, à savoir une étape nécessaire après la conversion. En réalité, évangéliser doit conduire à devenir disciple de Jésus-Christ, et le discipolat doit préparer le chrétien à évangéliser. C’est une boucle et non un processus en deux étapes.

Enfin, il faut reconnaitre aussi que l’une des forces directrices les plus efficaces à la formation de disciples est l’obéissance immédiate. Lorsque nous nous engageons à obéir Dieu et sans délai, nous vivons une transformation intérieure qui changent nos priorités. Nous adoptons alors le planning du royaume de Dieu et nous jouissons de la vie abondante promise aux disciples de Jésus-Christ.

Que Dieu nous accorde la grâce d’être des enseignants de la Parole montrant aux disciples comme suivre notre bon berger.

Vous pourriez aussi aimer...

Consultés récemment