Les défis du 21ème siècle auxquels l'évangile fait face | Ressources pastorales numéro 6

Economisez $4.00

Prix:
Prix réduit$0.00 USD Prix normal$4.00 USD

Description

Ressources pastorales - Automne 2015

Les défis du 21ème siècle auxquels l'évangile fait face

Ecclésiaste 1:9  Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Rien ne semble insurmontable à la foi chrétienne définie dans l’Évangile. Dans la Bible, les personnages, les lieux, les situations nous montrent combien Dieu reste toujours en contrôle de tout. Le milieu évangélique est en effervescence devant les nouveaux challenges d’aujourd’hui. Le message de la croix peut-il encore amener les personnes à réfléchir sur leur vie et à se tourner vers la grâce et le pardon de Dieu ? Diverses sphères de la société tournent en ridicule la foi chrétienne : seuls les faibles peuvent encore croire à de telles balivernes !

L’ecclésiaste démontre une réalité constante de notre cycle terrestre : tout a été dit, tout a été médité, critiqué et tout n'est que perpétuel recommencement.

Voici trois grands défis auxquels l’Évangile est confronté dans notre 21ème siècle.

  1. Un Évangile de compassion concrète pour une génération du virtuel.

Par divers moyens, nous annonçons qu’un Dieu plein de compassion est venu voilà plus de 2000 ans sur notre terre pour réconcilier les hommes avec leur créateur (Jean 3.16). Notez aujourd’hui le degré de difficulté pour faire passer ce message à nos contemporains. Nous y mettons toutes nos forces, nos capacités, notre foi, pour un résultat bien en-deçà  de nos attentes. Faut-il pour autant baisser les bras ? L’un des plus grands ennemis de la foi est l’indifférence ; elle se développe et se manifeste en ce que plus personne ne se sent réellement, concrètement concerné par quoi ou qui que ce soit.

Nous avons le privilège d’accéder à des milliers d’informations, en quelques secondes, nous connecter au bout du monde, sans bouger, sans rien changer à notre confort personnel. Mais quel est l’impact de cette overdose d’informations en tous genres sur notre quotidien ? Comment se sentir personnellement concerné par l’autre en ne surfant sa vie que quelques secondes ?

Les réseaux sociaux sont bondés de personnes qui n’ont pour ami qu’une page virtuelle, leur reflétant leur propre détresse via la page des autres en un clic de souris. Aidons-les à rencontrer un véritable ami fidèle qu’ils pourront consulter jour et nuit, quel que soit leur état de cœur ou d’âme. Leur vie doit retrouver la direction qui va les amener à vivre vrai, à penser vrai, à parler vrai, sans se cacher derrière un pseudonyme qui semble leur donner de l’importance aux yeux des autres. Celui qui s’intéresse vraiment à eux, qui peut les aider et les sauver a un nom, un véritable nom, le seul nom capable de faire une différence : Jésus-Christ (Actes 4.12). 

  1. Un Évangile immuable dans une société en pleine évolution.

La révolution technologique de ces dernières décennies n’a eu aucun précédent et semble pouvoir répondre à toutes les attentes des gens. Pas une seule journée où l’on ne fasse l’éloge d’une technologie pouvant réparer tous vos problèmes, angoisses et solitude ou de pourvoir à vos besoins ou vos envies les plus folles ! Tout change, tout bouge, vite, très vite. Même les repères de vie changent, les normes, les conventions sociales. Quel défi pour l’Évangile, fondé sur un Dieu immuable (Jacques 1.18), centré sur Christ, la pierre de fondation éternelle ! (1 Pierre 2.4-10)

Il est difficile, reconnaissons-le, de parler de certains sujets dits sensibles pour mettre en avant les principes de l’Évangile. Les personnes ont une nouvelle parade depuis une dizaine d’année : la tolérance. Tolérance qui, dans leurs propos, admet la liberté de conscience et l’ouverture d’esprit à l’égard de ceux qui professent des principes  inverses à ceux que vous avez reconnus comme vrais et justes. Ce genre de tolérance ronge petit à petit le tissu même des valeurs de notre société et, il y a encore trente ans, aurait été combattu comme étant perverti et nuisible. Le combat de l’Évangile entre le bien et le mal n’a jamais cessé. Ne soyons pas surpris par la tournure des choses qui nous entourent, mais au contraire, sans les combattre à tout prix, apportons-les encore en prière aux pieds du Christ qui nous accordera encore une vision fraiche et claire de la société dans laquelle nous vivons. Les chrétiens d’hier ont eu leurs combats, notre époque aura les siens. Les technologies et les sociétés pourront encore évoluer, une seule chose ne changera jamais sans l’intervention divine : le cœur des hommes. C’est pourquoi le remède restera toujours le même, Jésus-Christ, l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin.

  1. Un Évangile d’amour inconditionnel dans un monde conditionné.

 Notre siècle se caractérise par un mot récurrent dans tous les domaines : performance. Tout lui est conditionné : études, travail, apparence physique, loisirs … Nos relations aux autres sont également jalonnées de si et de à condition. Il faut sans cesse se prouver, gérer, assumer, être autonome.

Quel contraste avec cet amour dépeint dans l’Évangile ! Dieu nous aime de manière inconditionnelle, tels que nous sommes, il désire que nous dépendions de lui en toute chose, comme des enfants. N’ayons pas honte de cet Évangile (Romains 1.16), car il répond à un besoin universel : être aimé pour soi-même. Aucun autre Dieu, aucune religion, aucun groupement humanitaire ne propose un programme d’amour aussi pur et aussi complet que celui-ci. C’est la seule arme qui fasse plier le genou des plus rebelles, brise les résistances des plus orgueilleux, et s’il ne se prononce pas pareil dans toutes les langues, il se vit de la même manière partout dans le monde et dans toutes les couches de notre société ! Ces challenges ne se gagnent pas par nos efforts (Jean 15.5), mais par une confiance sans faille en Dieu qui agit encore aujourd’hui par le témoignage éprouvé de vies réellement transformées de milliers de chrétiens qui tiennent toujours le flambeau de la victoire.

Vous pourriez aussi aimer...

Consultés récemment