Les hommes et leurs relations: Famille, amis et Église | Ressources pastorales numéro 17

Economisez $4.00

Prix:
Prix réduit$0.00 USD Prix normal$4.00 USD

Description

Ressources pastorales - Été 2019

Les hommes et leurs relations

Les relations sont à la base de la vie en société. Elles commencent dans notre famille et s’étendent à nos amis et nos relations diverses. Chaque interaction avec un individu est une occasion unique de développer une relation. Toutes n’ont pas la même importance et toutes ne sont pas appelées à durer toujours, mais chacune d’elles peuvent et doivent nous aider à grandir. Les relations qui nous font du bien sont généralement celles que nous privilégions. Mais développer des relations signifie également apprendre à gérer des conflits et être capable parfois d’avoir des discussions difficiles. Et c’est à ce dernier endroit que les leaders connaissent le plus d’écueil.

Il est vrai que selon nos personnalités psychologiques, certains ont plus de facilité que d’autres à nouer des relations et à les entretenir. Quand nous ne sommes pas un leader sécure (c’est-à-dire qui connait sa valeur en tant que personne), nous pouvons alors utiliser notre position d’autorité pour gérer les relations par domination : « Je suis le pasteur, vous devez m’écouter », par exemple. D’autres, en revanche, veulent tellement que tout le monde les aime et soit heureux de vivre ensemble qu’ils ne sont pas capables de gérer des relations conflictuelles. Et dans l’Église, non seulement nous avons tout type de personnalités mais nous avons aussi différentes cultures et codes sociaux qui se côtoient au sein d’une même communauté locale. Cela vient rajouter un défi supplémentaire pour le leader qui doit apprendre à gérer les relations avec différents types d’individus qui ne réagiront pas tous de la même façon dans une situation donnée. La difficulté à développer des relations saines est problématique, car cela nous empêche de nous épanouir et de vivre le modèle que Dieu a prévu pour son Église : Être une famille.

Car en tant que chrétien et leader, nous sommes appelés à croire, mais aussi à appartenir. Nous ne sommes pas appelés à vivre une vie solitaire, isolée. Bien au contraire, nous devons appartenir à la famille de Christ et être membre les uns des autres.

Éphésiens 2,19 nous rappelle : « Voilà pourquoi vous n’êtes plus des étrangers ou des résidents temporaires, vous êtes concitoyens des membres du peuple de Dieu, vous faites partie de la famille de Dieu ». Bibliquement, il n’existe pas de leader solitaire ! Au contraire, nous devons appartenir à la famille de Christ et être membre les uns des autres.

Souvenez-vous que les relations sont plus importantes que vos réalisations dans le ministère durant votre vie, parce que suivre Jésus n’est pas une question de croyance mais une question d’appartenance !

Vous pourriez aussi aimer...

Consultés récemment